Combiner le ciblage d’internet avec le confort de la télé, c’est désormais possible. Invidi propose effectivement une technologie qui permettra aux annonceurs de mieux cibler la clientèle.

On connait la fondation Invidi depuis le début des années 2000. Mais ce qu’on ne sait pas c’est que le groupe pourrait révolutionner le monde de la publicité. En effet, il veut insérer un logiciel dans les décodeurs pour mieux savoir le comportement des utilisateurs de la télévision : les programmes visionnés, les heures où on regarde la télé…

Des publicités différentes pour chaque public

Les données collectées vont être combinées avec les informations fournies par les opérateurs de bases de données. Ainsi, il est possible de mieux connaître la géographie, les classes sociales… Mais toute cette opération se fait dans le cadre du respect de la confidentialité des données, explique Invidi. Quand toutes les données sont amassées, l’outil permettra de diffuser des publicités ciblées. Simultanément, des publicités différentes sont diffusées auprès de chaque type de public.

Mais actuellement, le directeur de l’entreprise affirme qu’Invidi permet seulement aux distributeurs de télé aux États-Unis de cibler leurs audiences durant les 2 min de dérochages locaux réalisés toutes les heures. Cela représente autour de 4 publicités. D’après les spécialistes, les publicités ciblées pour la télé ne risquent pas de dominer le secteur avant un bon moment. Mais elles pourraient se développer fortement à l’avenir.

Une meilleure pertinence que Google

Invidi assure que le ciblage fonctionne parfaitement. L’entreprise explique que le logiciel est fiable à 100% en ce qui concerne l’âge et le genre. Puis, les bases de données avancent des résultats précis. Cela se montre bien plus pertinent que Google, poursuit l’entreprise.

Aux États-Unis, Invidi est intégré dans 2/3 des décodeurs via un accord avec Verizon, Dish Network, DirecTV, ATT, Comcast… Le groupe s’est récemment implanté au Canada et négocie avec Telnet. Pour l’année à venir, il compte s’attaquer à quelques pays d’Asie et d’Europe.

Selon Invidi, sa méthode permettrait aux annonceurs de faire des économies, car le ciblage est plus précis. Pour se rémunérer, l’entreprise prélève une partie des revenus générés par la publicité. Même si l’entreprise n’a pas donné d’indication sur ses chiffres d’affaires, elle estime que cela va doubler l’an prochain et doubler encore l’année suivante.