Actualité Florale

Combien de types de cannabis existe-t-il ?

À l’heure où nous écrivons ces lignes, il existe bien plus de 1 000 variétés de marijuana. Cela inclut les souches de familles célèbres comme la Kush et la Diesel. Cependant, cela ne signifie pas qu’il existe des milliers d’espèces de cannabis. Bien que certains contestent le nombre d’espèces au sein de la famille de la marijuana, il en existe selon le proprio d’un magasin de CBD a Lyon, trois officiellement reconnues :

  • le Cannabis sativa
  • Cannabis indica
  • Cannabis ruderalis

Techniquement, le cannabis est une herbe à fleurs dioïque qui offre une seule récolte par an. Cependant, à l’ère moderne, les techniques de culture avancées, les souches à floraison automatique et la culture en intérieur permettent aux cultivateurs de profiter de plusieurs récoltes par an.

Le cannabis sativa expliqué

Le sativa est l’espèce de cannabis la plus couramment cultivée, et pendant longtemps, les gens ont supposé que toute la marijuana était du sativa. Carl Linnaeus a été le premier à classer le genre en 1753. Il pensait qu’il était monotypique (une seule espèce), qu’il a choisi d’appeler Cannabis Sativa L. (le L est l’abréviation de Linnaeus).

Le Cannabis Indica expliqué

Jean-Baptiste de Lamarck a publié la description d’une deuxième espèce de cannabis, qu’il a appelée Cannabis indica Lam. Sa description était liée à des plantes qu’il avait collectées en Inde. Il pensait que les indicas avaient des fibres de moins bonne qualité que les sativas mais qu’elles avaient des effets intoxicants plus puissants.

Le Cannabis Ruderalis expliqué

Une troisième espèce de cannabis, à savoir le Cannabis ruderalis, a été identifiée en 1924 par le botaniste russe D. E. Janichevsky. Il a déterminé que le type de cannabis trouvé dans le centre de la Russie était une espèce entièrement différente du genre. Ce n’est que dans les années 1970 que les botanistes d’Amérique du Nord ont finalement convenu qu’il existait trois espèces distinctes.

Le chanvre industriel

Le chanvre industriel est une variété de la plante Cannabis sativa. La fibre de chanvre a de nombreuses utilisations, notamment pour les vêtements, le papier et même les pièces automobiles. C’est une alternative viable aux arbres pour plusieurs raisons, l’une d’entre elles étant qu’une récolte entière ne prend que 3 à 4 mois à pousser.

De 1937 à 2018, la culture du chanvre était illégale au niveau fédéral. Cependant, en raison de l’adoption de la Farm Bill de 2018, les producteurs de chanvre de nombreux États peuvent le cultiver légalement. Cependant, il doit contenir moins de 0,3 % de THC en poids sec. Vous pouvez extraire le CBD du chanvre pour créer de l’huile et d’autres produits, mais il n’a pas d’effets intoxicants.

Hybrides

Un hybride est une souche qui est le résultat d’un croisement. L’objectif est de créer une variété qui combine les caractéristiques positives de ses deux parents. Les sélectionneurs de cannabis combinent souvent une indica avec une sativa pour produire un hybride, mais utilisent moins souvent les espèces ruderalis.

Note sur les plantes mâles et femelles

Les plantes mâles peuvent polliniser les femelles pour créer des graines. Lorsqu’une plante mâle atteint son stade de floraison, elle libère du pollen qui se colle à la plante femelle et est absorbé par ses pistils. Toutefois, seules les plantes femelles produisent des bourgeons remplis de THC.

Les plantes hermaphrodites, aussi appelées hermies, contiennent des organes sexuels mâles et femelles. Une plante hermaphrodite est capable de se féconder elle-même, ce qui peut être utile pour la reproduction.

Réflexions finales sur les espèces de cannabis

Il existe trois espèces distinctes de marijuana, à savoir le Cannabis sativa, le Cannabis indica et le Cannabis ruderalis. Elles présentent toutes des caractéristiques différentes et préfèrent des conditions de culture différentes.

En général, les plantes sativa sont hautes et minces et produisent des effets enivrants. Les plantes indica sont généralement courtes et touffues et procurent une expérience plus sédative. Quant aux plantes ruderalis, elles sont les plus courtes de toutes et n’offrent pas d’effets intoxicants puissants.

De nos jours, les sélectionneurs de cannabis combinent ces espèces distinctes lorsqu’ils développent des hybrides. Certains hybrides contiennent des génétiques sativa/indica équilibrées, permettant aux utilisateurs d’expérimenter ce que ces espèces ont de mieux à offrir.

Cliquer ici pour d’autres articles !!!